Lettre d’une jeune bachelière à FH

Monsieur le Président de la République,

Si je prends la plume pour vous écrire aujourd’hui, c’est avant tout pour vous faire part de mes sincères remerciements – je m’explique. Vous connaissez les actions de contestation au mariage gay qui rythment la vie politique française depuis près de neuf mois. Je serai brève, alors que vous essayez de faire taire les opposants par diverses méthodes (diminution des chiffres, ridiculisation, accélération du processus législatif, répression policière) un mouvement va émerger, naître de votre mépris. Ce mouvement est celui des Veilleurs. Vous n’avez pu manquer de le remarquer – leurs bougies, signe d’espérance, veulent vous illuminer jour et nuit.

Créés il y a bientôt trois mois, ils sont présents dans plus de deux cents villes en France et à travers le monde. La presse s’en est peu à peu fait le relais ; le Conseil de l’Europe les a accueilli le 26 juin dernier avant de prononcer une condamnation contre la répression et les violences policières commises dans notre belle patrie sous votre régime. Ces veilleurs se sont assis et ont pensé. Ils ont choisi, outre la non-violence, de réveiller les consciences endormies d’un peuple en lui rappelant sa culture. Partout en France, des personnes se rassemblent et veillent sur le sens de l’Homme, sa dignité et sa liberté, ils veulent redonner goût à la formation intellectuelle et raviver le sens de l’engagement dans la vie de la Cité, au sens grec de polis. Par votre proposition de loi injuste qui confond les désirs et les droits, vous avez concouru à l’éveil d’un peuple, celui que vous gouvernez. Et c’est le premier motif pour lequel je vous gratifie.

J’arrive à mon but : j’ai passé une quinzaine de soirées aux Veilleurs et, comme beaucoup d’autres, me suis par là-même éveillée. J’ai découvert l’architecture magnifique des places parisiennes, j’ai marché à travers les anciennes ruelles, j’ai écouté des chants, des chorales, des concerti. Merci d’avoir contribué à mon émerveillement et ma culture. Mais, les Veilleurs sont aussi un rassemblement de personnes qui veulent lutter contre la démission de la pensée, épidémie qui frappe notre société, et qui relisent les grands auteurs (Saint-Exupéry, Ionesco), les grands penseurs (Tocqueville, Camus, Dostoïevski). Ils souhaitent par-là réapprendre à penser, redécouvrir l’amour de la sagesse. Chaque soir, nous explorons différents concepts comme celui de droit naturel, d’objection de conscience ; des philosophes prennent la parole et lient des thèmes comme le langage, la justice, l’histoire et la mémoire, la non-violence. En deux mois, j’ai, grâce à vous et au mouvement dont vous avez involontairement participé à la fondation, révisé l’intégralité du programme de philosophie avec un approfondissement spécial en philosophie politique.

Le jour du bac, j’ai choisi le sujet très inspirant qu’est : « Que devons-nous à l’Etat ? ». J’ai parlé d’une réciprocité entre les devoirs du citoyen et ceux de l’Etat, de la notion de devoir effacée au profit de celle de droit ; j’ai évoqué la conscience de l’Homme au-dessus de la loi, fut-elle « loi de la République » et votée démocratiquement. J’ai parlé de la participation indispensable de chaque citoyen à la vie de la Cité car « un homme ne se mêlant pas de politique mérite de passer, non pour un citoyen paisible, mais pour un citoyen inutile » comme le dit Thucydide. M’inspirant des Veilleurs, j’ai conclu sur les trois stades du bien commun que l’Etat doit assurer pour maintenir la cohésion de la Nation.

J’ai eu 20. Grâce à votre entêtement pour faire passer une loi léonine, grâce à votre lâche soumission à la pression d’une minorité, j’ai eu 20. Et je vous remercie mille fois et de tout cœur. Vous pouvez bien sûr transmettre ces remerciements à Madame Taubira, Monsieur Ayrault, Madame Vallaud-Belkacem, Madame Bertinotti et Monsieur Valls. J’hésite à  ajouter Monsieur Peillon qui a, comme les autres et malgré lui, mis sa pierre à l’édifice des Veilleurs, mais qui fait preuve par ailleurs d’une incompétence et d’un acharnement tels dans la mise en œuvre de « ce-dont-le-nom-n’existe-pas », sous-entendu théorie du genre, que je ne peux le remercier en conscience. Vous aviez eu 13, la normalité avant l’heure, ceci explique cela. Monsieur Peillon avait eu 12, se justifiant par ces 16 ans, certes, mais il me faut rappeler qu’ « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». Preuve que Monsieur Peillon n’a rien de commun avec le Cid.

Je crois vous avoir assez remercié pour la philosophie. Pour le reste, je ne me sens pas le besoin de vous en attribuer le mérite. Ce n’est certainement pas vous qui auriez pu m’aider à décrocher le bac d’histoire-géographie, vous qui confondez japonais et chinois, Egypte et Tunisie. Encore moins celui d’économie alors que vous n’arrivez pas à arrêter la croissance de la courbe du chômage. Quant à celui de mathématiques, ce n’est pas en confondant les 3% de déficit public accordés par la règle d’or avec les 4,8% de 2012 que j’aurais obtenu une bonne note.

Je me sens bien plus redevable aux Veilleurs et aux nombreux intervenants (philosophe, avocat, historien, artiste) d’abord pour les nombreuses explications philosophiques sur la société et l’Etat, puis pour l’amour de l’histoire et de notre pays qu’ils propagent et enfin pour m’avoir donné l’envie de me former afin de disposer des moyens d’agir. Pour ce, je conseille vivement à tous ceux qui passent les rattrapages d’aller aux Veilleurs dans la ville la plus proche de chez eux et vite ! Et j’étends ce conseil à ceux qui passeront le bac l’année prochaine, allez-y dès maintenant et tout au long de l’année. Bien sûr ceux qui comptent poursuivre leurs études dans la philosophie, les lettres ou l’Histoire ou veulent simplement acquérir le désir de se former sont les bienvenus.

Veuillez agréer en l’expression de mes sentiments,

Vinciane

Une jeune bachelière de seize ans.

*

Lettre du 08 juillet 2013, envoyée par Vinciane à François Hollande.

 

recommend to friends
  • gplus
  • pinterest

Commentaires

  1. Baradoz
    20 juillet 2013 at 23 h 45 min

    Bravo pour cette lettre pertinente ! Qui sait, elle aura peut être une réponse ou permettra un début de « revirement »…

  2. Antoine
    21 juillet 2013 at 12 h 52 min

    je suis triste de ne pas pouvoir poster ma réponse qui est apparemment trop longue pour que le site des Veilleurs la supporte… mais vraiment tant de bêtise derrière un discours en apparence intelligent me dépite au plus haut point

  3. Etienne
    21 juillet 2013 at 14 h 13 min

    Tous ces jolis mots, pour cacher cette vilaine haine (infondée et certainement pas bien claire même pour vous).

    « aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années ». En effet et la petitesse dont vous faites preuve avec cette lettre, montre juste que votre âme n’a aucune valeur

    • hervé
      29 juillet 2013 at 0 h 28 min

      C’est grave votre commentaire. Vous n’êtes pas d’accord avec elle et vous vous permettez de la juger sans avancer aucune explication…

      « haine infondée ».

      Infondée?… Elle me semble plutôt détaillé sa « haine » dans cette lettre pour être « infondé » et « pas bien claire »….

      Je ne vois pas ou elle fait preuve de petitesse? Elle fait plutôt preuve d’humour, d’ironie….

      Le haineux aveugle et borné dans cette histoire, c’est vous.

    • Arthur
      4 août 2013 at 20 h 38 min

      Réponse excessive. Qui peut juger de la valeur d’une âme ?

  4. EDC
    21 juillet 2013 at 14 h 30 min

    Bravo et félicitations! ONLR!!

  5. Pierre
    21 juillet 2013 at 15 h 58 min

    Bravo, lettre très bien écrite, bien tournée.
    Je m’étonne juste que la note de 20/20 en philo soit devenue accessible… comparer un 13 de 30 ans d’âge avec un 13 d’aujourd’hui n’a pas beaucoup de sens. Mais bon, c’est accessoire.

  6. fredeco
    21 juillet 2013 at 17 h 42 min

    Pourquoi parle-t-elle de minorité à propos des personnes souhaitant cette loi. Croit elle que seuls les Homos la voulaient ? Comment le sait elle ? Ce n’est pas parceque des illuminés (jeu de mots volontaire) veuillent veiller sur ….. sur quoi ou qui d’ailleurs ? Qu’ils représentent la majorité. Je ne suis pas homo loin de là même et pourtant je suis pour et je ne pense pas être le seul.

  7. Charles Marie
    22 juillet 2013 at 13 h 15 min

    Très belle lettre. J’ai eu l’impression que dieu me touchait en la lisant. Mon front est haut. Il faut aussi se rappeler, qu’à l’inverse de ces penseurs et écrivains tous très grands et droit dans leurs bottes, l’homosexualité ne frappe que les pervertis du milieu du spectacle et de la culture pop comme Dumbledore, Laurent Ruquier, Donatello (la tortue ninja et le sculpteur) ou encore Lady Gaga. Cela donne à réfléchir.

    • Stéphane
      24 juillet 2013 at 8 h 47 min

      Bonjour, c’est un petit « dieu » qui vous touche monsieur de la Ronbière. Et votre remarque sur les pervertis du spectacle me fait horreur monsieur ! Nous n’avons pas reçu le même baptême….et votre front est bien bas monsieur.

    • Lina
      24 juillet 2013 at 11 h 00 min

      J’admire votre ironie ;) Mais il faut se dire que les homos nous envahissent cruellement. Je pense qu’il faudrait avant tout financer des projets de recherches scientifiques pour stopper cette terrible épidémie. Laissons tomber la recherche sur un éventuel vaccin pour le Sida, trouvons un remède à l’homosexualité! Je suis une jeune fille naïve et innocente qui ne voit bien sûr pas dans les Veilleurs une secte. Non, non, ça ne sent pas à des kilomètres…

  8. Châteaux & Patrimoine
    22 juillet 2013 at 16 h 12 min

    Le président dit Normal se prends une belle lettre dont la normalité aurait été qu’on est jamais eu besoin de l’écrire. Je reste effaré en tout cas sur la disproportion de traitement envers les veilleurs, non violent, et les racailles de cités ( brétigny, rer c, trappes etc ) dont la violence égale la mansuétude des juges.

    • tyl
      27 juillet 2013 at 0 h 08 min

      L’auteur de paroles, écrits ou images à caractère raciste est punissable lorsque les attaques incriminées s’adressent par tout moyen de communication au public, y compris par internet, quand bien même le site serait basé à l’étranger, à condition que le propos litigieux soit diffusé en France.:

      Alors faites attention a ce que vous dites [...]

  9. Copycat
    22 juillet 2013 at 16 h 21 min

    Si jeune, et se vente déjà de valoir mieux que le président de la république….

    • hoang
      23 juillet 2013 at 20 h 09 min

      Etre mieux que « Moi je »? Ce n’est pas difficile !!!

  10. Brution
    22 juillet 2013 at 18 h 00 min

    Une belle leçon pour nous tous !!! Cette jeune personne a su trouver quelque chose de positif pendant un moment de trouble et le montrer tout en pesant ces mots ,c’est la preuve d’une grande force morale et d’une certaine sagesse .Peut-être retrouvera t-on sa plume dans un livre philosophique ou relatant la période que nous traversons . Encore bravo Vinciane !!!

  11. Bruno
    22 juillet 2013 at 18 h 05 min

    Bravo. Milles et un merci pour votre superbe lettre et vos très bon résultats. Je suis très très heureux de voir notre jeunesse ce cultiver et renoncer pacifiquement à la destruction de notre pays et notre si belle langue française . En effet , avoir du baguage comme l’on dit souvent ,vous apporte la sagesse, l’éducation et une fois en notre pays , la france, que beaucoup ne veulent voir ou encore moins embrassez . Merci beaucoup mademoiselle continuez ne vous arrêtez pas merci Bruno. P.s. Étant a l’étranger les veilleurs sont une superbe image si brillante de notre france éduquée , le président et son gouvernement ont ouvert un trou bien noir dans lequel , nous français, n’irons en aucun cas. ONLR

    • Chloé
      23 juillet 2013 at 11 h 21 min

      Vous saccagez « notre si belle langue française » là, très cher.

  12. David
    22 juillet 2013 at 18 h 15 min

    Pauvre Saint-Exupery, il serait bien embêté d’être cité dans une si funeste lettre.
    Vinciane, en fait, je crois que tu n’existes pas.
    De plus, il y a des fautes dans cette lettre donneuse de leçon. A vous de les trouvez.

    • Korrigan
      23 juillet 2013 at 4 h 38 min

      Mon Dieu, il y aurait donc des fôôôôtes !
      « A vous de les trouvez »…
      Un p’tit coup de Bescherelle, Docteur David ?

    • french bastard
      23 juillet 2013 at 9 h 01 min

      Je n’en ai trouvé que deux:

      « Â » vous de les « trouvER ».

      J’ai bon?

  13. dolostan
    22 juillet 2013 at 18 h 18 min

    Très beau effectivement!
    Malheureusement, je ne peux partager l’optimisme de Baradoz dont je salue malgré tout l’espérance. Je suis trop certain que l’aveuglement de nos gouvernants va la faire catégoriser parmi les bourgeois trop bien éduqués pour ne pas être suspect… Ce ne sont pas nos politiques qu’il faut éveiller, eux sont trop engoncés dans leur certitudes idéologiques et partisanes, c’est la société française qu’il faut alerter grâce au magnifique exemple donné par les Veilleurs.

  14. Lepetit
    22 juillet 2013 at 18 h 18 min

    Belle plume, mais un brin propagandiste. Seulement cette vérité n’est pas plus légitime que celle d’un autre. Nous sommes tous la minorité visible ou invisible selon la période, les époques ou les positions morales de la masse citoyenne. N’êtes vous pas vous même membre d’une minorité chère Vinciane? Pensez vous ne pas pouvoir être catalogué? étiqueté? Pensez vous que la majorité des jeunes d’aujourd’hui obtient son bac à 16 ans avec de telle note et dispose d’un tel bagage culturel?

  15. ARMINJON
    22 juillet 2013 at 18 h 19 min

    Juste, réconfortant, je dirais même …. « rafraîchissant », de trouver des JEUNES (qui ne sont pas QUE des bandes de casseurs ….) qui aient encore un idéal pour eux-même, pour leur pays, pour leur ville !!

    Cette lettre est à encadrer et…. à faire suivre à toutes les personnes que vous connaissez !!

  16. Lepetit
    22 juillet 2013 at 18 h 20 min

    suite . Pourtant vous avez vos droits, vos devoirs et la protection de la loi avec ses qualités et ses défauts. Si je reconnais la clarté et l’excellence des tournures, le fond développé ne me semble pas d’une grande citoyenneté, ni même d’une grande cohérence.

    • Marie-Hélène
      24 juillet 2013 at 17 h 31 min

      Bien sur! Ce n’est pas très citoyen de penser librement …

  17. Lepetit
    22 juillet 2013 at 18 h 21 min

    Dans une république, les citoyens élisent leurs dirigeants sur un ensemble de propositions. De fait l’application de ces propositions n’est que la suite logique et légitime du processus démocratique et non la soumission à une minorité. Je ne suis pas dogmatique sur l’une ou l’autre des positions, ni pro lobby gay, ni opposant forcené à l’évolution des sociétés.

  18. Lepetit
    22 juillet 2013 at 18 h 21 min

    Je suis en faveur de l’égalité des hommes et femmes dans la république et je suis intimement persuadé que ce processus est en conformité avec les valeurs d’égalité de notre république. Je suis hétéro et le mariage gay ne me dérange pas, ne me gêne pas, ne change pas mes droits, ni mes devoirs d’homme de père ou de citoyen. Ce mouvement des veilleurs, ne veille que sur lui même en vase clos et sur la pensée erronée qui consiste à croire que c’était mieux « avant ».

  19. Lepetit
    22 juillet 2013 at 18 h 22 min

    L’avenir se construit sur le passé et dans le meilleurs des cas il nous permet de tirer les leçons de l’histoire. Mais nul n’arrête la marche du temps, ni veilleurs, ni veillées.

    • Korrigan
      23 juillet 2013 at 5 h 00 min

      Les Britanniques en effet pensaient que rien n’arrêterait la marche du temps et de leur puissance… Jusqu’à ce qu’un petit homme se lève et, silencieusement, décide de dire non.
      Son cri silencieux a soulevé un peuple et bouté hors du continent indien ce qui était la première puissance coloniale au monde. Plus sûrement que l’aurait fait une puissante armée.
      Je ne parierais donc pas, comme vous le faites, sur la vanité des veilleurs, ni des veillées…

  20. Lepetit
    22 juillet 2013 at 18 h 22 min

    Félicitation pour ce bac qui je l’espère vous offrira les perspectives souhaitées et la chance de vous ouvrir au monde au-delà des livres qui s’avèrent souvent bien loin du quotidien du commun des mortels. Aristote, Socrate et Platon, que penserait-il de tout cela à votre avis ?
    La suite après la prépa Khâgne j’imagine : )

  21. lennyy
    22 juillet 2013 at 20 h 29 min

    Elle ne pourra pas compter sur une réponse de la part du président . Malgré sa lettre que je trouve excellente, elle risque de se retrouver en garde à vue voir même en prison pour provocation et insolence envers un chef d’état (je dis cela avec sarcasme, même si j’imagine notre gentil fraise des bois être capable d’un tel châtiment).

  22. Klmbe
    22 juillet 2013 at 20 h 41 min

    Devant tant d’humilité à s’adresser à Monsieur Le Président de la République du haut de ses 16 ans et ses brillants résultats, je appelle Vinciane à attendre la majorité, à être pleinement citoyenne en exerçant le droit de vote. Ensuite, peut-être viendra le temps où ses brillantes études légitimera éventuellement ce genre de discours méprisant. En attendant vous n’êtes – je vous prie de m’excuser – pas grand chose.

  23. Claire-Marine
    22 juillet 2013 at 20 h 55 min

    Encore une fois, tout est mélangé…
    Envoyons donc ces Veilleurs en Irlande du Nord, pour voir s’ils trouvent également que les lois votées par « la pression d’une minorité’ (à savoir, les catholiques en Irlande du Nord), sont si injustes que cela…

  24. Thierry
    22 juillet 2013 at 22 h 48 min

    Que Dieu vous bénisse !

  25. bulleblue
    23 juillet 2013 at 11 h 17 min

    Ridicule … il faudrait revoir sa définition d’une « minorité ». Si elle se pense si supérieure au chef de l’état actuel, je l’invite à s’engager en politique et à mener de vraies actions utiles.
    Je ne vois rien de sage dans le refus de la différence et le refus des droits de l’autre. Il fut un temps où les chrétiens pensaient les sauvages sans âme et leur refusaient les mêmes droits qu’eux. Pour moi c’est ici la même chose.

  26. Vincent
    23 juillet 2013 at 11 h 35 min

    tout a déjà été dit ou presque dans les commentaires précédents.
    Mais s’il lui fallait attendre une loi sur le mariage homo pour réviser son bac et lire des grands auteurs, alors qu’elle (…) se mette au boulot. Le bac à 16 ans ne veut pas dire grand chose. Elle apprendra (j’espère le plus vite possible pour elle) que l’intelligence scolaire n’est pas l’intelligence tout court.

  27. Vincent
    23 juillet 2013 at 11 h 36 min

    suite
    Et avoir le bac à 16 ans ne lui donne aucune légitimité pour critiquer la société, ni même un chef d’Etat élu démocratiquement. Quant aux chiffres qu’elle avance, ils sont ceux qu’elle veut bien donner. Les chiffres positifs ne sont jamais mis en avant dans ce genre de propos.

  28. Vincent
    23 juillet 2013 at 11 h 37 min

    suite
    Le jour où elle sera une élue, là elle pourra parler. En attendant, qu’elle fasse profil bas et qu’elle se mette au boulot, en quittant son air dédaigneux et prétentieux pour pouvoir gagner en légitimité dans ses propos.
    Je ne suis pas contre le fait que des jeunes s’intéressent à la politique, au contraire, c’est intéressant. Mais attention à ne pas vouloir griller des étapes et à ne pas tout confondre

  29. Vincent
    23 juillet 2013 at 11 h 43 min

    Et en allant sur ce chemin, est-ce que je peux dire que j’ai eu 10 en philo au bac, mais que je blâme le gouvernement Raffarin qui n’a pas été foutu de nous trouver un remplaçant quand notre prof a été malade pendant 3 mois?

  30. artiste
    23 juillet 2013 at 12 h 34 min

    Félicitations pour vos résultats, que cela ne vous fasse pas manquer d’humilité ni ne vous entraîne à juger hâtivement les autres. J’aurais préféré une autre solution que le mariage aux problèmes réels des couples homosexuels. Mais de quel droit porter un jugement moral sur une « différence » qu’aucun scientifique ne peut expliquer aujourd’hui ? Ce ne sont pas les anathèmes mais l’amitié, qui peuvent conduire à découvrir l’Amour de Dieu et un mode de vie en réponse. Cordialement.

  31. Mess
    23 juillet 2013 at 14 h 19 min

    Bonjour.
    Je m’etonne de lire dans les mots d’une amoureuse de la France, état de droit je le rappel, des arguments en faveur du non respect d’une loi de la republique, votée démocratiquement.
    Je ne prétends pas que toutes les lois votées sont bonnes, mais accorderiez vous ce même droit à la désobéissance à cette femme ayant refusé d’ôter son voile intégrale lors d’un contrôle à Trappes ?

  32. Mess
    23 juillet 2013 at 14 h 20 min

    (…)
    Je ne le crois pas, en tous cas je ne l’espère pas. Car quelles que soient mes opinions, je reste très attaché au respect des lois de la République (je ne suis pas, à titre personnel, favorable à la loi sur le mariage pour tous).

  33. Peggy
    23 juillet 2013 at 14 h 21 min

    Très belle lettre, et tellement juste !

  34. petitletchi
    23 juillet 2013 at 15 h 04 min

    A ceux qui trouvent cette lettre merveilleuse, il serait temps de se mettre à penser, justement…
    La loi est passée, les premiers couples gays se sont mariés et nos petites vies, en quoi ont-elles été chamboulées?
    Il est sûrement plus facile de s’inventer un mouvement pompeux né d’une cause sans fondements et d’en être un fier militant que de s’attaquer aux réels problèmes de société.
    Veilleurs, quelles sont vos idées lumineuses pour un avenir plus reluisant?

  35. Etienne
    23 juillet 2013 at 15 h 31 min

    « Lâche soumission à la pression d’une minorité »… Vraiment? Est-ce lâche de vouloir accorder l’égalité des droits quand la « majorité » (laissez moi rire) est si véhémente à son encontre? La lâcheté, la complaisance ne consisterait elle pas à ne rien faire, ne rien dire, faire taire cette « minorité » et la laisser tomber, tout ça pour plaire à la « majorité »?

  36. Lorenzo Valla
    23 juillet 2013 at 17 h 33 min

    Par combien faut-il multiplier l’âge annoncé de l’auteure pour obtenir son âge réel ?

  37. brandagadaoula
    23 juillet 2013 at 20 h 33 min

    Certains ici semblent vouloir tirer sur le pianiste, mettant en cause sa jeunesse…
    Stigmatisant son parti pris qualifié d’homophobe et mettant en outre en doute les pourcentages de partisan pro ou contre le MARIAGE gay…
    Ne vous y méprenez MessieursDames, la majorité n’est pas là pour vous empêcher de faire ce qu’il vous plaît.
    (la suite dans le post suivant…!)

  38. brandagadaoula
    23 juillet 2013 at 20 h 34 min

    (suite)
    C’est votre affaire personnelle, et tant mieux si cela vous rend heureux !
    Acceptez que l’on vous dise qu’une Femme est une Femme et qu’un Homme est un Homme.
    Un point c’est TOUT.
    (la suite dans un (troisième post !)

  39. brandagadaoula
    23 juillet 2013 at 20 h 35 min

    (suitede la suite…)
    Que la loi vous permette de vous unir, nous sommes d’accord, nous ne souhaitons pas vous refuser les avantages financiers des droits de succession ou le reversement des retraites…
    Mais, que diable, faites preuve d’un peu d’imagination et de générosité de votre côté !
    (à suivre…!)

  40. brandagadaoula
    23 juillet 2013 at 20 h 35 min

    (suite et fin…? )
    Choisissez un mot nouveau, laissez aux couples naturels, ceux qui procréent le vocable de MARIAGE.
    Que vous le vouliez ou non, ce terme ne peut convenir à une union stérile, par votre entêtement vous êtes à l’envers du bon sens !
    Allons, allons !

    • Lorenzo
      24 juillet 2013 at 13 h 44 min

      Et vous cher Monsieur au nom difficilement prononçable, êtes-vous sûr que vous êtes à l’endroit du bon sens ? En nous affirmant que le mariage doit être laissé aux seuls couples qui procréent, voulez-vous nous ramener à l’âge baroque où le tribunal de l’impuissance annulait les mariages des conjoints incapables de procréer ? Voulez-vous également interdire aux personnes ayant passé l’âge de procréer d’avoir la joie de s’unir par les « liens sacrés du mariage » ? Ne savez-vous donc pas qu’au travers de l’histoire la famille a revêtu diverses formes et que le couple tel que nous l’identifions aujourd’hui n’en est qu’une forme relativement récente et donc le fruit d’une évolution culturelle et non de l’ordre de la nature ? Mais que lisent donc ces veilleurs s’ils ne prennent même pas la peine de relire Frédéric Le Play et ses émules ? Au-delà de ça, vous ne semblez guère avoir d’esprit critique en vous lançant tambour battant dans la défense d’un texte qui a toutes les apparences d’avoir été écrit par quelqu’un qui n’est pas celle qu’il prétend être. En lisant ce texte, à aucun moment, je n’ai ressenti l’impression qu’il pouvait avoir été écrit par quelqu’un de 16 ans, mais qu’au contraire, il avait été écrit par quelqu’un de nettement plus âgé qui ne s’était même pas donné la peine de créer l’illusion qu’il était jeune, sinon en signant après une formule de politesse dont la maladresse contraste avec le reste du texte. En plus de la mention 20 pour le bac, ce qui est assez surprenant dans ce texte, c’est qu’à aucun moment, il ne fasse appel à des références culturelles que je n’aurais pas connues dans ma jeunesse alors que je suis censé être plus de trois fois plus âgé que son auteure. Ma conclusion est donc qu’il s’agit d’une fiction littéraire rédigée par une personne de mon âge, voire plus âgée, qui a imaginé ce qu’une bachelière de 16 ans pourrait écrire à François Hollande si elle avait eu 20 pour le bac grâce à sa fréquentation des veilleurs. En soi, l’idée est amusante, même si l’on peut reprocher à son auteur de déraper un peu trop dans la médisance malveillante à l’égard d’hommes politiques d’un parti pour lequel elle (ou il) n’a jamais voté et de reproduire ce poncif éculé que François Hollande est le George Bush français. Ce qui pose toutefaois problème, c’est la manière dont ce texte a été publié, non plus comme une fiction littéraire amusante, mais comme un authentique témoignage d’un véritable miracle auquel apparemment tout le monde croit même ceux qui désapprouvent fermement les idées formulées par la bachelière imaginaire. Il est évidemment probable, cher Brandagadaoula, que vous ne partagerez pas mes doutes sur l’identité réelle de l’auteure et que vous n’aurez pas envie de douter d’un si beau miracle, car qui aurait envie de douter d’un miracle, surtout s’il survient pour confirmer qu’on se trouve dans la Vérité. Désolé d’avoir dû poster ma réponse par épisodes, mais c’est seulement après avoir tout écrit que je me suis rendu compte qu’il y avait une limite dans la longueur des commentaires.

    • Etienne
      24 juillet 2013 at 19 h 28 min

      Bref, vous proposez d’améliorer le PACS pour qu’il ait tout du mariage sauf le nom. Pourquoi faire si compliqué? Le principe d’égalité et celui de non-discrimination nous (en tout cas me) laissent penser que tant qu’à faire de donner les même droits à tout le monde, le mieux c’est de ne pas multiplier les institutions qui le permettent.

    • Etienne
      24 juillet 2013 at 19 h 32 min

      Alors pardon si le concept de mariage, venant paraît-il de la religion, « en prend un coup », mais aujourd’hui le mariage n’est plus seulement religieux, il ne l’est même presque plus.
      D’ailleurs, les couples de personnes hétérosexuelles non religieuses ont bien le droit de se marier non? Pourtant ils ne respectent pas forcément toutes les facettes du concept du mariage religieux, mais vous ne semblez pas élever la voix contre eux…

  41. Lina
    24 juillet 2013 at 10 h 50 min

    Une lettre très bien écrite qui cache une profonde haine, une telle bêtise qui me donne envie de vomir. Qu’entendez-vous par « minorité »? Vous pensez peut être que seuls les homos sont pour le Mariage pour Tous, mais non. Vous pensez tout connaître de la vie, bien que je ne prétends pas moi même à cela. Nous devons avoir le même âge, et c’est d’ailleurs ce qui me révulse. Nous ne nous ressemblons en rien et par pitié, je ne souhaite à personne d’avoir vos opinions. Comment peut on se laisser si facilement influencer par ces Veilleurs? Pour moi, ce n’est qu’une secte conservatrice. Ça crève les yeux.
    Je suis simplement dégoûtée par la bêtise humaine [...par] vos propos et ces « Veilleurs ».

  42. /
    25 juillet 2013 at 8 h 38 min

    Tout ça pour ne rien dire au final. Ok tu as eu 20, mais, où sont tes idées, vas y, explique nous pourquoi tu es contre le mariage gay, toi qui sait si bien écrire, qui en sait tellement plus que le président de la république (à sa place tu aurais fait sûrement bien mieux).

    Explique moi pourquoi le mariage gay ce n’est pas bien.

  43. Benjamin
    25 juillet 2013 at 11 h 32 min

    Une lettre d’une rare condescendance. Car avoir 20 en philo ne dispense pas d’un peu d’humilité. Chose totalement absente de ce texte donneur de leçon, pourtant assorti d’un style agréable. Néanmoins il faut s’y résoudre : la loi est passée et oh malheur, notre société est déjà ruinée par la décadence engendrée par le mariage pour tous :O
    Tu devrais, Vinciane, nous donner désormais tes solutions pour une relance de la croissance, toi qui, je n’en doute pas, a eu un 20 en SES également !

    • petel
      27 juillet 2013 at 14 h 15 min

      très bien dit +1

    • Jean Moulin
      2 août 2013 at 17 h 42 min

      Sinistre personnage… S’il y a bien une rare condescendance à dénoncer, c’est celle de nos incapables du gouvernement. Pour une fois, je suis bien content que la jeunesse intellectuelle de France remette à sa place nos énarques qui n’ont d’élite que le nom.

      Quant à la relance de la croissance, je suppose que vous n’avez jamais songé, bien entendu, que la stabilité familiale y est pour beaucoup dans l’esprit d’entreprise et la pérennité économique d’un pays ?

  44. Philippe
    27 juillet 2013 at 17 h 57 min

    Super. La France redore son blason avec ce mvt de protestation contre le gender. car vu de l’étranger (Europe), après la caricature Sarko, la médiocrité Hollonde donne une image pitoyable .

  45. Ghislain
    28 juillet 2013 at 12 h 26 min

    Cher modérateur, j’avoue être étonné face à votre surprenante lenteur à modérer et à l’ordre étrange dans lequel vous le faites. Je sais qu’il est courant sur Internet de confondre modération avec droit absolu à la censure. Mais sur un site où on proclame : « La fin ne justifiant pas les moyens, nous ne pourrions y parvenir par le mensonge, la manipulation, la corruption… », je trouve que tout ça fait un peu désordre.

    • Ghislain
      28 juillet 2013 at 12 h 32 min

      Après avoir posté ce message, je constate que mes commentaires précédents ne sont plus en attente de modération, mais carrément passés à la trappe. C’est là une preuve d’ouverture d’esprit magnifique, mais sans doute l’abolition définitive de la censure telle qu’elle était prévue dans la constitution de 1830 doit-elle être rangée au nombre des lois injustes qu’il faut au plus vite abroger…

    • martin jdv
      28 juillet 2013 at 13 h 11 min

      Bonjour, la modération est consommatrice de temps et nous sommes en train de nous organiser sur ce sujet, une politique de modération sera finalisée aujourd’hui pour en expliquer les règles. Nos excuses pour vos précédents commentaires, la longueur du texte (12 commentaires consécutifs) les a classé en spam, nous nous en occupons rapidement. De manière générale la quasi-totalité des commentaires sont publiés. Le JDV.

  46. delacourt bruno
    5 août 2013 at 10 h 54 min

    Le mariage pour tous pour moi qui ne suis pas homo ne m’enlève aucun droit et en donne à d’autres!

    De que droit priverais de droits certaines personnes si cela ne m’en prive pas

  47. Xavier
    5 août 2013 at 15 h 11 min

    @Lorenzo. Je connais personnellement l’auteur et je peux vous assurer qu’elle a seize ans et un bac tout frais dans la poche. Les discordances entre argumentaire et signature dont vous faites si grand cas en sont précisément la marque…. Après, libre à vous de refuser de voir et de croire… Je vous souhaite juste de ne pas regretter amèrement cet aveuglement volontaire au terme de votre vie… On voit les choses très différemment quand la mort vient nous montrer leur véritable importance

  48. webtoy
    7 août 2013 at 14 h 14 min

    Comme tout « veilleur » qui se respecte, j’émets des doutes sur l’authenticité d’une telle lettre, le style, le langage, les références littéraires ou philosophique, tout cela sent la manipulation à plein nez, histoire certainement d’alimenter, de belle façon d’ailleurs, le débat. Indécrottablement septique et pragmatique, je reste toujours sur la défensive face aux publications « non contrôlables » sur internet ! Seul l’action donne un sens aux mots. Agissons.

  49. Alex
    31 août 2013 at 0 h 57 min

    Cette lettre montre a quel point on peut avoir un discours cohérent et argumenté, avoir de très bonne note à l’école et donc réussir sur le plan intellectuel et passer de l’essentiel. A 16 ans quelle dommage.

  50. JOLIMOY
    31 août 2013 at 15 h 52 min

    Bravo,
    votre lettre est d’une très grande justesse. Je vous félicite et vous donnerait bien 10 point de plus pour cette lettre. J’aimerai pouvoir la diffuser à mes contacts, dont une est ancienne prof de philo. Je pense qu’elle apprécierait.
    Merci et bonne chance dans la vie.

Leave comment